Le Liberté Créations

Je m'appelle Ismaël

Inclassable

Durée : 2h40

Texte et mise en scène Lazare

Avec Anne BaudouxThibault LacroixOlivier LeiteJulien VillaPhilippe Smith (distribution en cours)

Et (pour le film) Charles BerlingLazareThibault LacroixOlivier LeiteMourad MussetOuriaJean-François Perrier (distribution en cours)

L’auteur et metteur en scène Lazare unit théâtre, musique et cinéma pour sa nouvelle création qui divague dans un Paris étrange et fantastique.

Au lendemain des attentats de 2015, Ismaël, un homme d’une quarantaine d’années, reste cloîtré chez lui à Paris. Il y est seul, si l’on excepte tous les personnages fantastiques qui nourrissent son imaginaire, viennent lui rendre visite à l’improviste et l’entraînent dans une série d’aventures rocambolesques : un projet de film avorté, un suicide raté et une conversation téléphonique avec le metteur en scène Claude Régy...
Lazare aime les mots et les mots le lui rendent bien. L’acteur, metteur en scène et poète pétrit la langue avec entrain, malaxe les mots et bidouille le verbe pour en extraire une matière incroyablement vivante, mouvante et un peu folle. Avec dix acteurs et musiciens en scène, des images filmées en direct sur le plateau et d’autres enregistrées, Je m’appelle Ismaël tient du « théâtre cinématographique et musical ». Mais la définition s’arrête là tant le monde onirique et baltringue de Lazare ne saurait se réduire à des guillemets. Car après tout, ne faut-il pas un peu de folie pour décrire le monde dans lequel nous vivons ?

Collaboration artistique Anne Baudoux
Scénographie Vincent Gadras
Son Jonathan Reig
Assistanat à la mise en scène Marion Faure
Vidéo Antoine Franchet
Costumes Léa Perron


Production
 
Théâtre National de Strasbourg / Vita nova
Coproduction Le Liberté, scène nationale de Toulon / T2G – Théâtre de Gennevilliers / Le Grand T – Nantes / Théâtre National de Bretagne – Rennes (en cours)
Le texte a reçu l’Aide à la Création du Centre National du Livre et du Centre National du Théâtre
Remerciements à la Mairie de Bagneux pour le tournage du film
Avec l’autorisation de la Préfecture de Police de la Ville de Paris
Création le 27 février 2019 au Théâtre National de Strasbourg