Le Liberté Actions !

Actions !

Stage de découverte du travail interdisciplinaire de Gustavo Giacosa

  • Stages et actions ciblées
  • Tout public
  • Conservatoire TPM

Artiste complice du Liberté depuis plusieurs saisons, Gustavo Giacosa est metteur en scène et comédien. C’est avec un grand plaisir que nous l’avons reçu au théâtre pour proposer, en partenariat avec le Conservatoire TPM, un stage de découverte de son travail de recherche artistique interdisciplinaire.

Accompagné de Fausto Ferraiuolo, musicien, il a proposé un moment d’immersion basé sur le travail physique et la recherche visuelle, caractéristiques de sa compagnie.

Actuellement en création du spectacle En chemin Gustavo et Fausto réfléchissent à la thématique de l’enfermement.

Ils ont ainsi demandé aux participants, tous élèves du Conservatoire en théâtre et en musique, de préparer en amont cette journée et d’apporter un texte su par cœur. Certains participants qui savaient également jouer de la musique ont apporté leur instrument.

Après un long échauffement physique, les stagiaires ont ainsi proposé les extraits choisis, notamment Invictus, un poème de William Ernest, Spleen de Charles Baudelaire, un extrait de Journal de voyage de Schopenhauer (qui voyagea à Toulon avec ses parents) ou encore un extrait d’une lettre de Camille Claudel écrite à son frère.

Gustavo leur a ensuite proposé de travailler sur le plateau selon la méthode de Grotowski, qui concevait le théâtre comme un lieu d’expérimentation et de laboratoire permanent.

Les stagiaires ont donc choisi une phrase de leur texte et ont travaillé sur la voix, sur le rythme, sur le souffle : ils ont cherché à faire résonner leur phrase dans différentes parties du corps, Gustavo les a poussés à chercher la sonorité de la phrase et non l’interprétation.

Le travail de recherche proposé par Gustavo a ensuite amené les stagiaires à marcher sur le plateau le plus naturellement possible. Là encore il s’agissait d’être dans le lâcher-prise et de laisser cette marche évoluer tantôt dans un mouvement individuel, tantôt de trouver des rythmes collectifs communs.

À la fin de la journée, les participants ont tenté de rassembler toutes ces techniques – voix, marche, rythme – avec le texte qu’ils avaient apporté. La musique venait enrichir ce travail de recherche collectif, en poussant les participants à laisser faire leur inconscient.

Cette journée de stage est passée très vite, Gustavo et Fausto ont été satisfaits de voir l’interaction entre la musique et le travail physique, et les participants ont pu découvrir de leur côté une méthode de travail qu’ils aimeraient approfondir à l’occasion d’un nouveau stage.